Centre Missionnaire Sainte-Thérèse

 

 

« Je passerai mon ciel à faire du bien sur la terre...» Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus

Du soleil cet été ?

Ah si j’avais une ligne directe avec le Ciel je pourrais vous répondre. Vous vous en doutez bien; comme vous tous je le souhaite et l’espère mais je n’en sais rien. Comme disent nos braves acadiens ; on va faire avec. Si à certains jours le soleil manquait au rendez-vous, celui qui est au fond de mon cœur ferait un joli clin d’œil à l’absent.

Chose certaine, je puis être « soleil » pour bien du monde. Un sourire chaud et bon coûte moins cher que l’électricité et éclaire tout aussi bien. Au voisin et ami qui vient de subir un coup dur, une poignée de main, une courte visite ou une grosse bise lui fera –et sans risque d’insolation- autant de bien qu’une longue journée à lézarder sur sa chaise longue. Une visite à un malade hospitalisé aura peut-être aussi l’effet curatif ?

Chacun de nous peut allonger la liste de ceux et celles pour qui je puis être « soleil ».

Lors de ma récente visite en Afrique, quelqu’un me rappelait un proverbe que j’avais oublié : « À quoi bon la lumière du soleil si je garde les yeux fermés » ? Joliment bien dit. Si à fin de l’été, quelque soit la météo, j’arrivais à dire : je n’ai pas vu le soleil…il me faudra reconnaître que l’été a été beaucoup plus moche que je le pense. Ou pire encore, si à la fin de l’été je devais admettre que je n’ai été « soleil » pour personne, ce serait encore plus sérieux.

Dans ce court message, l’invitation à être soleil me vient de deux demandes urgentes que nous venons de recevoir : celle d’un jeune Évêque tchadien qui n’arrive plus à dire « oui, viens… » à ces jeunes –garçons et filles- qui désirent servir leur Église : réel manque de moyens financiers pour hébergement, nourriture, études… Devant la pénurie de nos prêtres ici, comment rester insensibles à cet appel ?

Puis il y a bien sûr toujours cette pénurie d’eau potable en de si nombreux villages. Quand nous arroserons nos pelouses, laverons nos voitures ou plongerons dans la piscine, une rapide pensée pour ceux et celles qui ont des goûts beaucoup plus modestes : boire de l’ eau propre tout simplement.. C’est un simple rappel, car déjà nous sommes des convertis à ce problème.

Si je vous souhaite «Bon soleil» cet été, vous comprenez ce que je veux dire.

Fr. Clifford Cogger

ACTUALITÉS MISSIONNAIRES Cliquez ICI

UNE RÉFLEXION POUR VOUS...
PRÉSENTATION POWERPOINT
DIEU DANS SA VIE (27-03-15)